Sur MonChamp.fr, les élèves découvrent la vie d'un champ de céréales

Une expérience originale et enrichissante

  1. Je m’inscris.
  2. J’inscris ma classe.
  3. Je choisis un champ à suivre pendant l’année et j’accède à la bibliothèque pédagogique.
  4. J’entre en contact avec l’agriculteur et nous échangeons sur la vie du champ pendant l’année scolaire.
  5. Si c’est possible, nous organisons une rencontre avec l’agriculteur sur l’exploitation ou en classe.
  1. Je m’inscris.
  2. Je crée le profil de mon champ pour le proposer aux classes.
  3. J’entre en contact avec la classe qui a choisi mon champ.
  4. Je partage facilement la vie de mon champ et fais découvrir ma passion pour mon métier aux élèves avec l’aide de MonChamp.fr.
  5. Si c’est possible, nous organisons une rencontre sur l’exploitation ou en classe.

Découvrir Monchamp.fr

Pourquoi MonChamp.fr

  • Utiliser la vie d’un champ de céréales pour éclairer des enseignements et savoirs théoriques.
  • Construire un projet pédagogique sur l’année en s’appuyant sur le dialogue avec l’agriculteur et des outils pédagogiques adaptés au programme scolaire.
  • S’ouvrir à une diversité des modes de communication et d’expression pour les élèves (numériques et papiers).
  • Etre moteur et acteur de l’information en faisant découvrir les cultures de céréales et transmettre ma passion pour le métier d’agriculteur aux élèves.
  • Participer à un nouveau projet pour informer et sensibiliser les générations futures.
  • Contribuer à recréer du lien entre notre agriculture, notre alimentation et le quotidien des élèves.

Ils en parlent mieux que nous

La bibliothèque d’activité est un outil clé en main. Elle permet de travailler sur le champ mais aussi de rebondir sur de nouvelles activités et proposer de nouvelles manières d’aborder les éléments du programme.

Cécile, enseignante de CM2

Dans ce projet ce qui me plait c’est faire apprendre et découvrir aux enfants la vie d’un champ de céréales, blé, maïs ou orge du semis à la récolte. C’est une aventure qui dure parfois 9 mois de l’automne à l’été. Ainsi l’agronomie est notre art, il est difficile et subtil car nous travaillons sur le vivant qui évolue sans arrêt, à commencer par la météo, pluvieuse une année, sèche l'année d'après.

Catherine, agricultrice à Lumbin (38)

C’est un projet génial : la relation avec l’agriculteur et le suivi de son travail sur toute l’année sont vraiment intéressants. Cela peut très facilement s’inscrire dans le programme du cycle 3. De plus un tel projet peut facilement intégrer l’interdisciplinarité en associant les SVT à d'autres matières comme le français les mathématiques ou autres… 

Christiane, enseignante de SVT et directrice de collège